L'aube fleurie

L'aube fleurie

La ronde des saisons

 

 

 

Entendez-vous le chant du merle et du pinson

Dans le bel ourlet blanc de sa robe horizon ?

 

Pouvez-vous voir les blés dans les chauds rayons d'or

Dans l'aube abandonnée, toute gelée encore ?

 

Sentez-vous dans le vent ce parfum d'aubépine

Qui caresse l'étang où se baignent les cygnes ?

 

Voyez-vous au pâquis paresser le bleuet

Et frémir le souci, joyeux du bel été ?

 

 

La ronde des saisons fait danser la forêt

Et chanter des chansons aux oiseaux dans les prés.

 

La ronde des saisons ne connaît pas le temps,

La ronde des saisons rêve un air de printemps.

 

Martine

 



07/02/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres