L'aube fleurie

L'aube fleurie

Sous les vents Alizés

 

 

 

Sous les vents Alizés ondule l'océan

Tandis que se balancent et bruissent doucement

Avec tant d'élégance en d'amples mouvements,

Les feuilles découpées des cocotiers géants.

 

Dans les parfums mêlés de sucre et de cannelle,

Des fruits de la passion, de vanille et d'épices,

Des algues et du poisson, des acras qui frémissent,

Le promeneur s'égaie en ouvrant ses prunelles.

 

Quand il rentre chez lui, chargé de fruits exquis,

Du haut de son abri, il voit le colibri

Aspirer goulument le suc d'un hibiscus.

 

Il oublie un instant ses futures agapes,

Goûtant ce pur moment de prodigieuse astuce.

Ici il a le temps que le temps ne l'attrape !

 

 

M.

 

 

 

 

 

 

 


13/04/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres