L'aube fleurie

L'aube fleurie

Belles feuilles d'automne

 

 

Belles feuilles d’automne à la couleur passion,

Quand l’été abandonne et meurt à l’horizon,

Dansez dans la lumière de l’azur ajouré,

En ultime prière aux journées enfiévrées,

 

Quand dans les blés dorés, jouaient les coccinelles

Sur les bougainvillées se posaient les abeilles,

Quand le soir, les parfums embaumaient nos jardins

Et que main dans la main on chantait des refrains.

 

Valsez, belles princesses, émerveillez nos yeux,

Que le vent vous caresse, en fervent amoureux,

Qu’il vous berce des mots de son souffle divin,

Jusqu’au dernier écho de vos derniers refrains,

 

Puisque demain, déjà, vous serez endormies,

Gisant sur le sol froid, toutes fanées, flétries,

Que des pieds inconnus fouleront vos nervures,

Oubliant les vertus de votre aimée verdure.

 

Souriez, belles dames, en tombant devant nous,

Découvrez donc votre âme à ce monde à genou,

Qui ne sait plus vraiment où trouver l’amitié,

Qui ne sait plus comment continuer à aimer,

 

Qui cherche des réponses aux questions qu’il se pose,

Qui hurle et puis qui fonce, ou qui a peur et n’ose,

Qui ne sait plus l’été, qui ne sait plus l’hiver,

Les saisons étouffées sous son masque de guerre,

 

Qui erre ça et là, entre vice et vertu,

Entre or ou argent rois, et rêves de salut,

Qui ne sait plus le vent, de l’amour, de la haine,

Perdu dans ces tourments où son orgueil le mène.

 

Alors divines fées, offrez-lui une danse,

Un splendide ballet, une belle romance,

Sous la voûte orangée de la flore automnale,

Dont le cœur embrasé émet un doux signal,

 

Un appel à la vie, quand la vie est si brève,

Un sourire ravi, avant que ne s’achève

Ce qui est éphémère et disparaît un jour,

Quelque soient les prières et quelque soit l’amour.

 

 Martine PV

 

 

 


 

 



15/09/2013
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres