L'aube fleurie

L'aube fleurie

L'ultime seconde

 

On sait qu’on a fait l’expérience de l’amour inconditionnel quand on sait, au tréfonds de son âme, qu’on a vaincu ce qui le mettait en péril.

 

Aussi ne faut-il pas rejeter, avoir peur ou condamner ce qui nous perturbe, nous bouleverse, nous révolte, nous attriste, car c’est là la porte cachée du pur et incommensurable amour, que rien ne peut atteindre ni vaincre.

S’il est présent en nos cœurs, l’amour pulvérise en un instant ce qui lui fait obstacle. S’il ne le fait pas, c’est qu’il n’est pas là, tout simplement. Mais s’il n’est pas en nos cœurs, il est pourtant là, bien présent, près de nous. S’il n’a pas encore franchi la porte de notre cœur, c’est parce qu’il nous reste encore du chemin à parcourir et des batailles à gagner.

 

L’amour est là, près de nous. Devant. Derrière. À droite. À gauche. Partout. À tout moment nous pouvons l’allumer, comme on allume la lumière. En une fraction de seconde, le temps d’actionner l’interrupteur. Cette lumière peut jaillir et nous inonder de bien-être. D’un instant à l’autre on peut tout changer. TOUT. D’un simple geste. D’un simple signe. D’un clin d’œil. D’un léger battement de cil… on peut passer de l’obscurité à la lumière. Briser ses chaînes. S’envoler vers les étoiles. Dans la plénitude de l’être retrouvé. Celui qui nous ressemble. Celui qui nous transcende. Le seul véritable Vivant en tout ce qui vit, palpite et chante.

 

Une seule seconde suffit.

 

La seconde.

 

L’ultime seconde du CHOIX.

 

MPV

 



20/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres