L'aube fleurie

L'aube fleurie

Le sourire de Dieu

Cheval au prinetmps.jpg

 

 

Jadis, en ces temps très anciens où les hommes faisaient l'apprentissage de la vie en écoutant la voix de leurs aïeux, faisant confiance à leur savoir et à leur expérience, un sage rencontra sur son chemin le plus jeune de ses disciples. Après l'avoir salué gentiment, il lui dit :

-         J'aime le sourire de Dieu.

D'abord perplexe, le jeune homme, émerveillé, lui répondit :

-         Oh Maître ! Ainsi tu as vu Dieu ? Apprends-moi, s'il te plaît, à voir le sourire de Dieu.

Le sage ne répondit pas à sa question et resta silencieux pendant plusieurs secondes. Puis il invita son disciple à faire quelques pas avec lui et au tournant du chemin, s'arrêta, se tourna vers la prairie, et lui dit d'une voix calme :

-         Regarde ce tapis verdoyant endormi dans le soleil, observe ces arbres majestueux qui semblent le protéger de leurs branches, vois la générosité de l'eau de cette rivière qui étanche la soif de ses fleurs, contemple la pureté de ce ciel qui lui offre le rêve de son éternité. Et ces chevaux vigoureux qui courent sur l'herbe grasse, la crinière au vent, vois-tu comme ils paraissent heureux ? Et le chant des oiseaux qui se mêle au clapotis de l'eau, l'entends-tu ?  Vois-tu, entends-tu  tout cela ?

-         Oui, je le vois et je l'entends, répondit le disciple, le visage soudain illuminé.

-         N'est-ce pas magnifique ?  s'émerveilla le sage.

-         C'est sublime… répondit le disciple dans un souffle.

-         Eh bien, mon ami, tu contemples en ce moment le sourire de Dieu.

 

MPV

 

 

 

 

 

 

 


22/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres