L'aube fleurie

L'aube fleurie

Communion automnale / Fall communion

 

 

 

Le doux vent de l'automne aux vagues de tendresse

Caresse les roseaux, trouble l'eau de l'étang.

Le chant des étourneaux dans le soir qui descend,

A la prairie redonne un petit air de liesse.

 

Ce soir la terre exhale un doux relent de vie

Et le ciel rougeoyant rosit les peupliers.

L'amour oublie le temps, l'absence et les regrets,

Chante avec la cigale un air de douce pluie

 

Qui pianote et ravit la mousse dans les bois.

Et quand le faible cri de la biche aux abois

Etouffe le murmure enthousiaste des flots,

 

Le cœur de la forêt se met à palpiter.

Branchages et ramures tressaillent à l'écho

De l'espoir qui renaît dans un souffle enfiévré.

 

 

 

 

Martine

 

 

 

 

The gentle breeze of autumn waves of tenderness

Caress the reeds, cloudy water from the pond.

The song of starlings in the evening descends

At the prairie gives an air of jubilation.

 

Tonight the earth exhales a sweet smell of life

And the glowing sky blushes poplars.

Love forgets time, absence and regret,

The cicada sings with an air of gentle rain

 

Who strums and delights in the foam timber.

And when the faint cry of the deer at bay

Smothered the enthusiastic murmur of the waves

 

The heart of the forest starts to throb.

Twigs and branches tremble in the echo

Of hope is reborn in a fevered breath.

 

 

 

 

Martine

 

 

 

 

 

 

 

 


08/10/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres