L'aube fleurie

L'aube fleurie

Au creux des ombres...

Le sentiment d’éternité est rare, intense et éphémère, comme l’arc-en-ciel chevauchant de gros nuages noirs. Mais quand nous avons admiré ses couleurs, respiré son parfum, entendu sa céleste musique, même un court instant, il reste gravé en nos cœur à jamais.

Et lors des plus grosses tempêtes, de celles qui déracinent les arbres et détournent les rivières de leur lit, nous apercevons au creux des ombres, ses petites paillettes irisées nous indiquer le chemin.

Martine



13/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres