L'aube fleurie

L'aube fleurie

Ultime confidence...

  

Chère âme, miroir de mon âme,

Vous qui pensez que ma force tranquille

Me vient de la lune souriant à l’étang,

Ou des pépites d’or sur la crête des vagues…

 

Ma force me vient du feu,

Elle vient de l’ouragan,

Elle est née de la pluie charriant les regrets,

Elle perle au bout du vent qui souffle sur mes plaies.

 

C’est ainsi qu’est la vie,

C’est ainsi qu’est la mort…

A la frontière est la puissance,

Mais le fil est fragile.

 

Chère âme, je vous offre ces mots,

Pour que vous le sachiez :

Rien n’est facile,

Mais tout est possible,

Avec l’espoir,

Avec la foi,

Avec l’amour.

 

 

Je vous offre ces mots,

Je vous livre ma faiblesse,

Pour qu’en mon offrande,

Vous puisiez votre force.

 

Chère âme, je vous le confie :

Une chose, une seule, est à craindre,

C’est la peur de la mort.

Qui ne craint pas la mort,

Ne craint rien.

Qui ne craint pas la mort

Est libre.

 

 

 MPV



05/03/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres