L'aube fleurie

L'aube fleurie

Le pacte

Défi d'Evy n°313 :" le pacte " 

 Les 10 mots

Éterniser, Mémoire, Ruisseau, Impossible, Temps, Savoir,

Combattre, Chemins, Modifier, Terrible

 

 

 

Que ne saurais-je en vous qui s'écoule de votre âme ?

Que n’entendrais-je en vous qui pleure en votre cœur ?

Quelle blessure en moi ne comprendrait la vôtre ?

Quelle cassure en vous ne deviendrait la nôtre ?

 

Quel bateau ne quitte jamais le port ?

Quel héros ne connaît pas la mort ?

De quel horizon peut-on apercevoir la fin ?

Quelle est la chanson qui contient mille refrains ?

 

Ce qui vous fait peur, je le crains aussi,

Vos heurs et malheurs ont jalonné ma vie

Ce que la mer vous a volé, le désert me l’a brûlé,

Ce que l’ouragan vous a arraché, l’orage me l’a foudroyé.

 

Les épines sur votre cœur sont les chardons de mon destin,

Vos chagrins et vos peurs ressemblent tant aux miens !

Et pourtant vous tremblez à l’idée de les décrire,

Et pourtant vous souffrez, vous prévoyez le pire.

 

Vous pensez que sans doute je ne pourrais comprendre,

Vous croyez que ma route fut belle et sans méandres,

Vous croyez voir dans mes yeux la flamme du jugement,

Et vous me dites adieu sans dire bonjour avant.

 

Vous croyez que le monde est prisonnier en vous,

Vous craignez que l’immonde veuille vous mettre à genoux,

Votre temps est compté sur vos chemins paisibles,

Vos bonheurs retardés par vos combats terribles.

 

Vous vous êtes brûlé en le touchant du doigt,

Ce bonheur espéré que vous n’attendiez pas,

La mémoire vissée aux peurs qui s’éternisent,

D'impossible gaieté au ruisseau qui s’épuise.

 

Et pourtant l’arc-en-ciel est au riche comme au mendiant,

Et pourtant le soleil brille sur tout, et sur vous tout autant,

L’oiseau chante à votre fenêtre sans mesurer ses notes,

Quand la nature en fête déploie les perles de sa hotte.

 

Tout ce qui porte la vie a la clé de votre âme

Au passage interdit que votre esprit condamne,

Le bonheur est caché dans ce qui vous effraie,

Le bonheur est scellé pour vos rêves d’après.

 

La rivière le sait qui chante un air d’espoir,

Le vent a modifié du temps la trajectoire,

Depuis que votre cœur en a capté un signe

Et que l’espoir a lui d’une clarté insigne.

 

Hier vous fîtes un pacte avec la peur de vivre

Votre cœur se contracte au bord d’un bateau ivre.

Et si aujourd’hui vous décidiez de faire celui

D’accepter de la vie ses désirs, ses envies ?

 

L’entendrez-vous chuchoter à votre oreille ?

La croirez-vous en contemplant le ciel ?

En votre âme esseulée mais qui la sait déjà

Écouterez-vous chanter l’espérance de la joie ?

 

MPV

 

 

 

 

 



23/04/2021
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 164 autres membres