L'aube fleurie

L'aube fleurie

Le destin de la goutte

 

 

Au tranchant de l'épée, une goutte de sang.

La pointe du fleuret a piqué le cœur tendre.

Son temps était compté, il ne pouvait l'attendre,

Et la lame a foré jusqu'au fond du tourment.

 

Mais la goutte de sang avait des choses à dire,

De sa touche écarlate éclatante de vie.

Vers le gris de l'asphalte, elle est tombée sans bruit,

Poussant très doucement son tout dernier soupir.

 

Elle a rejoint le ru des perles de cristal

De la pluie dans la rue qui va jusqu'au chenal.

C'était là son destin, son chemin tout tracé.

 

En ultime prière, au ciel elle a souri,

Au cours d'eau plein d'entrain s'est rendue sans regret,

Est tombée sur la pierre, et d'amour a fleuri.

 

Martine PV



19/02/2017
23 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres