L'aube fleurie

L'aube fleurie

La vérité des quatre illusions

Chère âme-sœur, sur les lèvres de laquelle je ne lirai probablement jamais, mais dont j’entendrai toujours le sourire, je vous remercie du fond de mon âme, car, grâce à vous, j’ai pu, aujourd’hui, me rappeler cette « vérité » un instant oubliée, et que je nommerai la vérité des quatre illusions :


-          La première illusion est précisément la vérité. La vérité immanente n’existe pas. Il n’est d’autre vérité que celle que l’on découvre en soi-même, dans le secret de son âme et dans la communion avec elle ;

-          La deuxième illusion est de croire que le bonheur est permanent et qu’il provient de causes extérieures à soi-même. Il n’est d’autre bonheur que celui que l’on vit au plus profond de son cœur ;

-          La troisième illusion est ce que l’on perçoit autour de soi. La réalité de ce que l’on voit, de ce que l’on entend, de ce que l’on sent, de ce que l’on goûte, de ce que l’on touche, est illusoire. Il n’est d’autre réalité que celle que l’on crée à chaque instant, dans l'expression de ses cinq sens, au souvenir et en réaction à ses propres ressentis ;

-          La quatrième illusion est le savoir. Le savoir se heurtera toujours aux trois illusions de la vérité, du bonheur et de la réalité, et à leurs trois définitions « secondes », que l’on semblait avoir oubliées.


Car nous les connaissons toutes, ou plutôt, notre âme les connait toutes, depuis la nuit des temps, mais nous les avons oubliées. Et c’est seulement quand nous nous les rappelons, que nous pouvons goûter, enfin, en quelques précieuses, magiques, insaisissables et néanmoins prometteuses secondes d’éternité, une petite parcelle de ce bonheur tant espéré.    

 

 

M

 


 

 

 

 

 



09/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres