L'aube fleurie

L'aube fleurie

Entendront-ils enfin... ?

 

 

 

Entendront-ils enfin ces hauts cris de la foule

Qui voit venir au loin le spectre de la faim ?

Tendront-ils une main au-dessous de la houle

Pour dissiper l'essaim des insectes assassins ?

 

Entendront-ils enfin le chagrin des mamans

Qui voient contre leur sein dépérir leurs enfants ?

Attendront-ils demain qu'ils s'endorment en rêvant

D'un peu d'eau et de pain sous la pluie du printemps ?

 

Ouvriront-ils leurs cœurs sur les yeux implorants

Sur les membres tremblants, sur les sillons creusés

Des mondes déserteurs, des déserts suffocants ?

Prendront-ils donc le temps d'oser les regarder ?

 

Toucheront-ils de l'âme un peu de leur tristesse

Et leurs chants éplorés troubleront-ils leurs nuits ?

Poseront-ils leurs armes aux pieds de leur détresse ?

Offriront-ils les clefs d'un petit paradis ?

 

Ceux qui tracent les pistes en partant du sommet,

Comprendront-ils un jour le chemin du bonheur ?

Bien qu'ils disent justice en songeant intérêts,

Parleront-ils un jour le langage du cœur ?

 

 

Martine



18/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres