L'aube fleurie

L'aube fleurie

Sur la terre comme au ciel

 

Sur la terre comme au ciel,

l’amour vit.

Sur la terre, il coule élégamment

entre les rives du temps.

Au ciel, il se confond avec la lumière qui l’éclaire.

Il n’est pas plus fort ici ou là,

plus vibrant ici ou là,

plus éclairant ou enveloppant ici ou là.

Quand sur terre nous ne le voyons pas,

ne le sentons pas,

ne le vivons pas,

c’est seulement parce qu’il est caché

derrière le nuage de nos peurs,

ou voilé par le spectre de nos illusions.

 

L’amour ne naît pas,

ne meurt pas,

n’apparaît ni ne disparaît.

L’amour est,

comme une évidence,

comme une nécessité,

comme un cadeau.

L’amour est là,

a toujours été là

et sera toujours là,

quoi que l’on en dise,

quoi que l’on en pense

et quoi que l’on fasse.

 

Alors, tout ce que nous avons à faire,

c’est de le recevoir sans crainte

et de l’accepter sans restriction.

Car l’amour c’est la vie,

et la vie ne meurt que pour qui ne croit pas en l’amour.

La Vie, c’est l’Amour.

 

Martine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



08/05/2014
1 16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres