L'aube fleurie

L'aube fleurie

Merci maman

 

Elisabeth_Vigée-Lebrun_ auto-portrait avec sa fille.jpg
Elisabeth Vigée Le Brun - Autoportrait avec sa fille.

 

En me donnant la vie tu m’as donné l’amour

Et ce geste est inscrit au firmament des jours.

Ton regard de tendresse et tes bras protecteurs

Sont comme une caresse aujourd’hui sur mon cœur.

 

Les années ont coulé dans leur lit de souffrance,

Les larmes ont érodé la douceur de l’enfance,

Pour un amour perdu sur les chemins d’exil,

Au hasard d’une rue encombrée ou tranquille.

 

Et mes rêves ont fleuri sur le roc solitude,

Bravant les interdits, les liens de l’habitude.

Un jour est né au ciel un soleil sans rayon,

Juste un rond couleur miel au creux de l’horizon,

 

Et la source a jailli du fond du gouffre obscur,

Et les ombres ont faibli au fil de l’aventure,

Les pétales timides et tremblants des pensées,

Se montrant intrépides ont invité les fées,

 

Et s’offrant en cadeau à la tendre nature,

Ont ouvert le manteau de cette autre aventure

Où l’amour est la loi, à l’ombre du pardon,

Pourvoyeur de la joie, vainqueur de l’abandon.

 

Merci maman.

Oui, merci,

Tout cela c’est à toi que je le dois,

 

Car,

 

En me donnant la vie tu m’as donné l’amour

Et ce geste est inscrit au firmament des jours.

Ton regard de tendresse et tes bras protecteurs

Sont comme une caresse aujourd’hui sur mon cœur.

 

MPV

 

 Bonne fête à toutes les mamans du monde !

 

 

 



11/05/2018
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 121 autres membres