L'aube fleurie

L'aube fleurie

Manichéisme

Chacun de nous est différent et fonctionne selon un mode de pensée différent, hérité de cultures, de traditions, de réalités diverses. Chacun possède sa sensibilité et une approche personnelle de la vie et des événements. Chacun a ses rêves, ses espoirs, ses croyances.

 

Ce n’est pas parce qu’une personne pense différemment de nous ou qu’elle croit en autre chose que nous, que ce soit d’un point de vue humain, économique, politique ou spirituel, qu’elle a raison ou tort, qu’elle est meilleure ou pire que nous.

 

Il n’y a pas de vérité universelle, du moins d’un point du vue empirique. La Vérité est la somme de toutes les vérités. La seule Vérité est celle de l’Amour, car l’Amour rassemble ce qui est éparpillé. Il s’exprime par la liberté, le respect, l’écoute, la compassion, l’attention, le partage, la compréhension, la tolérance, le pardon. L’Amour est la seule mesure, le seul cadre de référence, car l’Amour c’est la Vie. Et pour les croyants, l’amour représente Dieu. L’Amour est divin. L’Amour est Dieu.

 

Chacun est détenteur d’une parcelle de vérité, que Dieu ou l’Intelligence infinie a semée en son cœur. Sa mission première est alors de partager cette vérité avec les autres, dans l’union, l’harmonie et la paix.

Mais elle est aussi d’accepter des vérités différentes de la part des autres, dès lors que celles-ci véhiculent les mêmes intentions pures, bénéfiques, pacifiques.

 

La paix sur terre ne pourra jamais advenir tant que subsistera cette vision manichéenne qui affirme « c’est moi qui ai raison, c’est toi qui as tort ». Qui élève la voix pour imposer sa vérité au mépris de celle des autres provoque l’effet inverse de celui escompté. Il ferme les esprits au lieu de les ouvrir à la connaissance de ces autres vérités qui auraient pu contribuer à l’évolution de tous. De surcroît, il produit des charbons ardents capables d’enflammer même les mers. En agissant ainsi, il devient le seul responsable de ce qu’il aura provoqué.

 

Qui observe tranquillement, puis parle calmement pour exprimer son ressenti et ses désirs, tout en écoutant ceux des autres, ouvre la voie sur un dialogue constructif. Il sera peut être reçu avec les mêmes intentions positives ou peut-être pas, peu importe. Ce qui compte c’est sa propre intention et l’acte qu’il aura posé pour l’affirmer et la concrétiser.

 

Cette vision manichéenne surannée d’un monde où les uns seraient détenteurs de la vérité et les autres du mensonge, nous devons, chacun d’entre nous, en notre âme et conscience, et de toute urgence, avoir l’humilité et le courage de l’extirper de nos cœurs, en faisant fi de tous ceux et celles que le chaos arrange.

 

Car c’est bien en nos cœurs que tout réside.

 

C’est en nos cœurs que tout se joue en ce moment.

 

MPV

 



04/12/2018
1 12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres