L'aube fleurie

L'aube fleurie

Ma plume de lune

 

 

Entre tes vers je me balade,

Plume de lune emportée par tes flots.

Sur l’écume de tes mots

Mon rêve se laisse bercer.

 

La vague puissante

De ta passion vermeille

Un beau jour allumée,

Ne submergera pas

Ma plume gracile,

Mais non fragile,

Qui flotte, flotte, flotte…

Sur cette mer de tendresse

Qui noie toutes les détresses,

Eteint tous les feux de haine,

Emporte et perd au large

Toutes les peurs d’illusion.

 

Ma plume de lune est immortelle.

Elle voguera éternellement

Jusqu’au confins des mondes,

Bien au-delà de l’horizon,

Au-delà de l’oubli des vagues alanguies

Qui viennent mourir

Sur la plage abandonnée.

 

De sa douceur et de sa légèreté,

Elle est plus forte que l’énergie

De tous les océans

De tous les continents.

Plus endurante que le roseau,

Elle plie mais ne rompt pas,

Même sous le blizzard glacé

De la toundra,

Ou le suffoquant sirocco  

Du désert.

 

Car ma plume de lune

Est faite d’amour pur,

Que rien ne peut soumettre,

Que rien ne peut tromper,

Que rien ne peut arrêter,

Désarçonner,

Décevoir,

Dépiter,

Décourager…

 

Au-delà du temps

Qui se donne et se reprend,

 

Ma plume de lune

A trouvé

Ses couleurs d’arc-en-ciel

Qui de la mer au ciel

Font le nid de son éternité.

 

MPV

 

 



23/06/2018
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 121 autres membres