L'aube fleurie

L'aube fleurie

La mouette me l'a dit...

 

 

Elle est belle et sauvage et se rit de la vie,

Elle danse et balance entre calme et tempête.

Mon cœur a fait naufrage en ses coteaux fleuris,

Bienheureuse malchance, aimable trouble-fête.

 

La mouette me l’a dit en riant sur le toit,

Le vent me l’a soufflé d’une haleine iodée,

Les vagues attendries me l’ont montrée du doigt,

Et le ciel tout entier en mon cœur l’a chantée…

 

L’étrange liberté qui court sur la bruyère,

Glisse au creux de la vague, éclate sur le roc,

Caresse les galets, s’allonge sur la terre,

S’insinue et divague en sifflant sur le foc.

 

C’est là qu’est son Eden, son île de beauté,

Son doux lit de velours et son mât de Cocagne,

Et son mât de misaine et ses voiles diaprées,

Sa passion, son amour : l’envoûtante Bretagne !

 

 

 

Martine

 

 

 



31/07/2012
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 121 autres membres