L'aube fleurie

L'aube fleurie

L'amour-pyramide

 

Mystère hallucinant de l’amour pyramide

Où gisaient autrefois les précieux sarcophages.

Parfum étourdissant, fougueux et intrépide

Provoquant des émois en vaporeux nuages.

 

Il monte du jardin inédit et secret,

Caché dans la nuit noire et froide de l’oubli,

Où la joie d’un matin en l’instant révélé

A fait naître l’espoir d’une terre bénie.

 

Tout d’abord éclatés, à la base étendue,

Les électrons timides avançaient lentement.

Puis grimpant les degrés un à un vers les nues,

De leurs regards lucides ont maîtrisé le temps.

 

Jusqu’au sommet du cône ont gravi les étages,

Goûtant à chaque pas l’élixir éternel,

Le mystérieux icône hélant à leur passage

Leurs cœurs ne sachant pas que là était le ciel.

 

Depuis le tout début de leurs rêves mortels

Jusqu’à l’éveil troublant de leurs âmes en sommeil,

Le pays des élus à la vie éternelle

Attend impatiemment leur lumineux réveil.

 

Quand ils seront tous là, au pic de leur amour,

Quand leurs corps flotteront dans l’éther envahi,

L’étoile brillera sur leurs vies pour toujours,

Leurs âmes à l’unisson seront leur paradis.

 

MPV

 

 

 

 



05/12/2017
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres