L'aube fleurie

L'aube fleurie

Jusqu'au coeur de la rose...

 rose rose 2 tons.JPG

 

Tu cherches la rose et son parfum divin.

Quand tu l’as trouvée, enfin,

Tu en caresses le pétale de velours,

Dont l’ourlet délicat t’a ému jusqu’aux larmes.

Tu t’approches doucement de ses courbes séduisantes,

Et soudain, son arôme sensuel te mène aux portes de l’Eden.

 

Mais tu ne veux pas t’arrêter là,

Tu veux aller plus loin,

Encore plus loin,

Toujours plus loin,

Jusqu’au cœur de la rose,

Jusqu’à son âme…

Jusqu’à cet élixir divin qui t’ouvrira le paradis éternel.

 

Quand tu réussis à l’atteindre, tu t’y sens si bien

Que tu voudrais y rester pour toujours.

Seulement voilà : les sensations sont impermanentes,

Et rien n’est éternel.

Alors tu es déçu, car tu t’aperçois que finalement,

Le paradis n’est pas là non plus.

 

Ami,

Le paradis, ici-bas,

N’est pas dans la perfection,

Tout simplement parce que la perfection n’existe pas.

Le paradis se trouve au contraire

Dans l’imperfection des êtres.

 

Le paradis est en toi,

Quand ton regard amoureux sur eux,

Les fait se sentir pour toi,

Uniques et merveilleux.

 

Martine PV

 

 




24/06/2013
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres