L'aube fleurie

L'aube fleurie

Chut...

 

Chut… la terre nous parle.

 

Chutes en son aura.

Hoquets de chagrin

Audibles pour les humains,

Mais seulement ceux

Qui l’aiment et la respectent.

Sanglots étouffés

De son âme blessée

Qui cherche un peu d’air,

Un peu de lumière…

 

Glissement…

Étourdissement…

Et nous tanguons

Au rythme de son mal et de sa peine.

Le cristal sacré résonne de sa souffrance

Mais il active sa lumière pour initier sa rédemption.

Et tout là-haut,

Irisant les nuées,

Au-dessus de nos têtes baissées ;

Au-delà de nos âmes incomprises,

Des cercles aux couleurs d’arc-en-ciel

Scintillants d’amour,

Apaisants,

Émouvants,

Comme des sourires de joie profonde,

Signes évidents

Que les êtres de paix

Voient clairement

Au-dessus de leurs têtes,

Comme en leur ciel intérieur,

Illuminé de bonheur

Les symboles sacrés du renouveau.

 

Avec l’amour on voit,

Avec l’amour on entend.

Par l’amour on perçoit,

On ressent,

On vibre,

On explose et se reforme,

On renaît,

En un seul signe

Du ciel de terre

Au ciel du cœur.

 

Chut… la terre nous parle.

 

 

 

 



13/06/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres