PAUSE ESTIVALE

Joyeux printemps 3.gif

 

  

 Bienvenue dans mon jardin.

Vous y trouverez mes mots, mes photos, mes créations d'images,

les musiques que j'aime.

Mon seul désir est qu'ils suscitent en vous

le même sentiment de bien-être

que celui éprouvé à la vue d'une fleur.

Bonne navigation sur mes pages,

dont je vous offre le parfum fleuri.

 

 

 Le printemps des poètes 2.jpg

 

 

 

Sur les monts parfumés du soleil de la joie,

 

Un merle vient siffler le chant de ses émois

 

Sur la terre durcie qui gémit sous le gel.

 

Divine mélodie du printemps qui s'éveille...

 

 

 

De doux parfums fleuris s'élèvent des sous-bois.

 

Nos sens en sont épris, nos cœurs sont en émoi.

 

On voudrait prolonger pour toujours ces instants,

 

Où l'amour déployé réveille nos élans.

 

 

 

Les jonquilles, au soleil, font danser leurs corolles.

 

Les tulipes en éveil se penchent vers le sol,

 

En chœur, comme en prière à la saison nouvelle,

 

Tandis que dans les airs monte un chant éternel,

 

 

 printemps animé.gif

 

 

Celui du renouveau qui met sur tout vivant

 

L'éclat d'un pur halo aux rayons bienveillants

 

Et diffuse en ondée le parfum enivrant

 

De l'espoir retrouvé, inspiré par le vent

 

 

 

Qui caresse les brins de la verte prairie,

 

Transformant leur destin par un souffle de vie,

 

Au son de l'eau courant sur la roche tiédie

 

Par les rayons ardents d'un soleil converti.

 

 

 

Le printemps est un ange assisté de ses fées.

 

C'est un mystère étrange, un arcane secret

 

Qu'il partage pourtant avec la gent ailée,

 

Les lièvres et les serpents, les fleurs et les galets.

 

 

 

Et moi je reste là, souriant au soleil,

 

Vibrant de cet éclat engendrant des merveilles.

 

Je me dis qu'ici-bas est un pur paradis

 

Espérant qu'au-delà soit tout aussi joli.

 

 

Martine PV

fleur blanche.png

jeune femme et cheval au printemps.jpg

 

La nature est pleine d'amour,

Jeanne, autour de nos humbles joies ;

Et les fleurs semblent tour à tour

Se dresser pour que tu les voies.

 

Vive Angélique ! à bas Orgon !

L'hiver, qu'insultent nos huées,

Recule, et son profil bougon

Va s'effaçant dans les nuées.

 

La sérénité de nos coeurs,

Où chantent les bonheurs sans nombre,

Complète, en ces doux mois vainqueurs,

L'évanouissement de l'ombre.

 

 

 fées du printemps animées.gif

 

Juin couvre de fleurs les sommets,

Et dit partout les mêmes choses ;

Mais est-ce qu'on se plaint jamais

De la prolixité des roses ?

 

L'hirondelle, sur ton front pur,

Vient si près de tes yeux fidèles

Qu'on pourrait compter dans l'azur

Toutes les plumes de ses ailes.

 

Ta grâce est un rayon charmant ;

Ta jeunesse, enfantine encore,

Eclaire le bleu firmament,

Et renvoie au ciel de l'aurore.

 

De sa ressemblance avec toi

Le lys pur sourit dans sa gloire ;

Ton âme est une urne de foi

Où la colombe voudrait boire.

 

Victor Hugo

 

fleur blanche.png

 

 

Merci de votre visite.

 

 

 

 Imagine in air